Yes ! I’m back. Un retour pour annoncer une fin. N’est ce pas un peu paradoxal ? Non c’est juste 100% le3zaoui !

Oui c’est la fin, la fin de toute une époque. La fin d’un mythe… après de longues années de lutte et de résistance j’ai fini par céder, à reconnaitre l’évidence… J’ai du m’y résoudre tant dans mon cœur que sur mes papiers…

Marrakech authentique

Marrakech authentique

Alors tout d’abord vous vous demandez surement pourquoi une telle absence ? C’est très simple. Sans les équipages hauts en couleurs de la Middle East Airlines ou de KLM difficile de trouver l’inspiration (et aujourd’hui je suis courageux d’écrire une telle phrase). Ajoutez à cela la « disparition » de tous les blogueurs qui constituait mon pool de lecteurs. Pool qui a compté jusqu’à 2,5 lecteurs je le rappelle.

Lire la suite »

Oui je suis encore en vie. J’ai du parler trop vite et après des années insouciantes où je réussissais à être payé pour faire croire que je travaillais. Quelqu’un à dû s’en rendre compte et du coup je dois bosser pour de vrai. Imaginez qu’il faut que je travail pour de vrai, en réfléchissant… dans quel monde vit-on franchement ?

Nouadhibou

Quoiqu’il en soit profitant de la fin d’année j’ai décidé de réapparaitre. Et vous savez comment je suis, j’aime me distinguer. Du coup où réapparaitre. Le chaland de base se dis qu’il n’y à que deux possibilités.

Lire la suite »

Comme chaque année vous avez droit à mon « discours sur l’état de l’union » personnel. Oui une année de plus est passée et je suis définitivement sur la dernière marche… Vous savez, juste avant celle ou on bascule de l’autre coté, où la sagesse nous attende (et parfois la sénescence, bien que je sois déjà bien atteint).

Majorelle

Par quoi commencer ce glorieux discours ? Par ce qui ne change pas, ou peu ! Au bout de trente ans (ou presque) je suis toujours aussi peu douer pour débuter des conversations (quand le sujet n’est pas sportif). Oui je suis aussi pathétique que cela. Lire la suite »

Oui je disparais longtemps mais c’est parce que je suis un homme occupé et stressé. Sans ma « marrakchitude » j’aurais probablement déjà pété le seul câble qui me sert à sauver les apparences.
Dans ces conditions le weekend est évidement  le moment idéal pour s’échapper ! Vous me connaissez bien maintenant, s’échapper chez moi équivaut à prendre la route. Et cela même si la destination est, comment dire, fort étrange pour le3zaoui que je suis. En langage Tolkien je suis un hobbit (3zaouitik) qui a délaissé sa « comté » natale pour un weekend au Mordor, récit ! (NDLR attention cher lecteur la lecture des lignes suivantes nécessite une bonne connaissance de e géographie de la terre du milieu).
Un voyage dans les terres inhospitalières du Mordor pour le 3zaoui que je suis n’est pas une chose à prendre à la légère c’est donc à l’issue d’une courte nuit que je pris la route en direction de l’est. N’ayant plus fréquenté cette route inhospitalière depuis la fin du Quatrième âge, j’avais bien évidement sous estimé la longueur de cette route et j’arrivai don en retard au Gondor pour une halte rapide à Minas Tirith avant d’attaquer le partie la plus dure de mon périple : les 50 km de la plaine d’Ithilien.
Arrivé en milieu de journée je me trouvais donc dans une ville déserté par ses habitants se refugiant sous l’ombre des montagnes environnante avant de reconquérir leur espace à la tombée de la nuit. Je me rendis donc aussi vite que je pu à mon refuge, évitant scrupuleusement les autochtones. Je ne pu le faire bien longtemps et des la nuit noire tombée je me retrouvé encerclé de ces êtres étranges que certains nomment les « fassis ». Je tentais donc tout au long de ma présence de ne piper mot afin de ne pas trahir mes origines supérieures aux leurs me contentant d’acquiescer bêtement à chaque sollicitation.
Il est à noter que les terres du Mordor ne sont plus aussi arides et inhospitalières qu’elles le furent par le passé et dans mes souvenirs. L’évolution de notre terre du milieu à rendu ces terres presque agréables à vivre si ce n’était leurs habitants. Oui car les dénommé fassis jouissent de pouvoir maléfique. Leurs paroles sont en effet une véritable torture pour des oreilles marrakchis habitués à la musicalité du plus bel accent de la terre du milieu.
Tout cela pour vous dire cher lecteur que le weekend fut très sympathique (quoique trop court) et il faut croire que je suis bien plus caméléon que je ne le pensais. En effet deux jours après mon retour je croisais, en terrain neutre, un digne représentant de la ville de Fes et allez comprendre pourquoi, tout au long de notre rencontre ce cher Monsieur n’a cessé de m’appeler M. Bennani. En d’autre circonstances j’aurais pris cela pour une insulte, mais là je ne pouvais que me poser mille questions…

Oui je disparais longtemps mais c’est parce que je suis un homme occupé et stressé. Sans ma « marrakchitude » j’aurais probablement déjà pété le seul câble qui me sert à sauver les apparences.

Tour Barad-dûr au Mordor

Dans ces conditions le weekend est évidement  le moment idéal pour s’échapper ! Vous me connaissez bien maintenant, s’échapper chez moi équivaut à prendre la route. Et cela même si la destination est, comment dire, fort étrange pour le3zaoui que je suis. En langage Tolkien je suis un hobbit (3zaouitik) qui a délaissé sa « comté » natale pour un weekend au Mordor, récit ! (NDLR attention cher lecteur la lecture des lignes suivantes nécessite une bonne connaissance de e géographie de la terre du milieu). Lire la suite »

Combien coute la tonne de gravier au Maroc? C’est sur cette question assez irréelle que j’ai commencé mon trajet. Oui recevoir des gens peut être une vrai expérience! alors je veux bien que dans mon enfance mon rêve avait été de devenir une véritable encyclopédie humaine, de tout savoir, mais là je dois avouer que cela me dépasse.

Savane

Et cela appel une autre réflexion: ici on dit assez peu (voire pas du tout) « je ne sais pas » quand la question porte sur des connaissances. Et quand je dis ici je parle du Maroc en général et c’est encore plus vrai dans une grande ville blanche que j’apprécie peu. Oui parce que dans le plusbeaupaysdumonde tout le monde sait a peu près tout sur tout!

Bon allez, on prend une profonde inspiration et on se lance ! Apres tout ca ne fait que quelques mois d’absence, ce n’est pas comme si j’avais perdu toute inspiration. Ce qui m’a retenu loin de toi (ou de vous puisque les dernières statistiques font état de 3 lecteurs, oui mesdames et messieurs vous lisez bien, 3 ! record battu) c’est beaucoup de travail. Oui j’ai décidé que j’allais devenir un peu plus sérieux et travailler réellement.

Lever de soleil sur l'Autoroute

Lever de soleil sur l'Autoroute

Alors bien sur je pourrais prétexter que ma nouvelle vie sédentaire ne me fourni plus a possibilité de vous conter mes mille et une aventures avec des hôtesses de l’air (je vais faire comme si vous n’aviez jamais lu mes post), mon incroyable succès auprès des jeunes filles étrangères du Liban à Miami en passant par la France…

Lire la suite »

J’ai longtemps pensé que j’étais un mec simple, vous savez le genre de gars qui se connais, qui obéit a des règles précises et que l’on peu représenter sous forme d’un automate à qui l’on aurait expliqué les règles de bases.

Alors je ne sais pas s’il s’agit de l’âge, qui provoque soit une complexité grandissant ou alors qui m’ouvre les yeux, mais force est de constaté que je suis loin d’être aussi simple que cela. Ce qui n’est pas en contradiction avec le fait que je suis simplet, je rassure tout de suite mes lecteurs les plus critiques.

Lire la suite »

Et dire que je pensais que le fait de moins voyager me laisserait plus de temps « pour moi ». Grande illusion. Du coup bien que plus souvent présent at home je n’ai pas avancé tant que cela dans la recherche du graal. En même temps vu qu’il ne s’agit que d’une chimère ce n’est pas trop grave.

Zracna Luka Zagreb

Zracna Luka Zagreb

Il ne s’agit pas de la seule raison de ma si longue absence, je vous ai souvent dit que le printemps ne me réussissait pas tant que cela, et bien il semblerait que cette année le printemps est débuté très très tôt, ne me laissant même pas profiter de la douce mélancolie d’une nième saint valentin passée seul dans son lit à regarder des séries !

Du coup l’inspiration me fuit pour l’instant (et c’est parfaitement compréhensible puisque c’est un nom féminin)…
A très bientôt.

Et voila une année de plus, 2009. C’était une des « fenêtres » prévues pour un éventuel mariage de votre serviteur. Bien sûr ! Une année impaire (donc non olympique et sans coupe du monde de foot), sans coupe du monde de Rugby… En gros, un été libre !

Boban

Boban

Le souci c’est que question mariage c’est plutôt mort, eh oui à croire qu’une méchante fée m’aurait jeté un sort « célibataire tu es et célibataire tu resteras ». Heureusement cet été il y a un Tour de France des plus intéressants avec le retour de Lance Armstrong. Y a plus qu’à attendre 2013.

Lire la suite »

Vous l’aurez probablement remarqué cette année il n’y a pas eu de MBA – The Originals  (Marrakech Blog Awards). J’ai été relativement absent ces temps ci je me voyais donc mal avoir la légitimité pour organiser un événement d’une telle ampleur.

Ceci dit il est un domaine pour lequel j’ai acquis cette légitimité et donc pour lequel une édition spéciale des MBA est tenue : les absents.
Donc sans plus tarder voici les Awards des Blogueurs absents, pas de catégorie ni de classement juste une longue liste de blogueurs dont les blogs nous ont divertis, fait rire, instruit et qui aujourd’hui sombrent dans un long coma… une liste à lire en silence, sans musique ni illustration.

Sana
FatimZahra
Bsima
Les colocs
Mehdi7
Casalywood Charnel
Motic
SimpleMind

J’espère ne pas en avoir trop oublié. Petite dédicace a deux blogs qui viennent de sortir du coma dans lequel ils étaient plongés : lebaroude et meriem, pourvu que ca dure !

A chaque fois que je suis en route pour Beyrouth je me retrouve dans le terminal 2F de Charles de Gaule et à chaque fois la tentation de ne pas monter dans l’avion est grande.

Paris, Hiver

Paris, Hiver

Je sais que cela peut paraître incroyable vu tout ce que je vous raconte sur le Liban (les belles filles, les belles filles, les filles canons, les filles à tomber etc…) mais il existe une très bonne raison.

Lire la suite »

Il y a des fois où je me demande vraiment ou je disparais lorsque je me réveille le lendemain tout à changé. Tenez c’est comme Google, ou Linux. Un jour je check, tout le monde utilise Altavista, les plus paumés sont sur Yahoo et le lendemain tout le monde « google » ses recherches. J’ai du rater un virage ou être enlevé par des extraterrestres.

Paris

Paris

Pour ma quête éternelle c’est un peu la même chose, je n’arrive pas encore à retrouver dans ma mémoire l’instant précis où je me suis mis en tête que je devais trouver « l’âme sœur » mais voila un jour au réveil c’était une évidence.

Lire la suite »